29 septembre 2013

Alexandre Vialatte, précurseur de la classe inversée

" L'enseignement par les moyens audiovisuels va devenir extrêmement facile. Il suffira de tourner le bouton de la télé. Un professeur, du haut de l'écran, fera la classe à toute la France. Le défaut de la télévision sera d'empécher l'élève de poser des questions, d'arrêter le professeur quand il ne comprend pas, de revenir sur la phrase qu'il n'aura pas saisie. On pourrait donc perfectionner la chose en imprimant la conférence du professeur, en a distribuant imprimée aux élèves, ce qui leur permettrait d'y revenir à loisir, de... [Lire la suite]