24 septembre 2014

Archéologie : Les interros surprise existent encore

Découverte archéologique majeure :  les "interros surprise" existent encore ! Non, ne soyez pas sceptiques, je les ai rencontrées. Et comme dans le bon vieux temps (vous savez, quand tout était mieux, avant les dévastations des pédagogistes), elles jouent pleinement leurs rôles. Avec une efficacité et une précision que nul ne saurait remettre en question .    - L'interro surprise valide l'adaptation au système : elle permet, par la réaction qu'elle suscite chez les élèves, de repérer immédiatement les... [Lire la suite]
Posté par Lionel Jeanjeau à 07:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

07 juillet 2014

Pour réformer l'évaluation, il faut laisser faire les établissements

Le ministre de l'éducation nationale, en ouvrant le dossier de l'évaluation et en plaçant ses travaux sous l'égide d'une "conférence nationale de l'évaluation", prend un très gros risque. Non pas tant celui de s'embourber dans un dossier complexe sur lequel l'unanimité sera impossible à trouver. Car c'est là, nous le savons, le marqueur presque invariant de toute réforme de l'école. Non, le risque est ailleurs, dans le blocage d'une réforme essentielle, que des discussions à n'en plus finir, entre une multitude d'intervenants aux... [Lire la suite]
06 mars 2014

Terra nova au secours de la Refondation

Le Think Tank Terra nova, proche des progressistes du Parti socialiste, présente ce matin devant la presse une note préconisant la relance de la politique d'école du socle, intitulée "Pour une école commune, du Coups préparatoire à la troisième : Un pas supplémentaire vers la démocratisation". Cette note a été rédigée et présentée, notamment, par Jean-Pierre Obin, ancien directeur adjoint de l'IUFM de Créteil, et par Claire Krepper, secrétaire nationale du SE-Unsa. La conférence de presse de Terra Nova s'articule en deux temps :... [Lire la suite]
Posté par Lionel Jeanjeau à 09:46 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
21 juin 2013

Polémique sur les notes de français : le Bac n'est pas un concours !

Dans un article paru ce matin sur le site du Nouvel Observateur, Arnaud Gonzague écrit "il est plutôt difficile de suivre le doyen quand il affirme que "le total de chacune des deux parties de l'évaluation est bien sur 10 points pour un total de 20 points", alors qu'une simple addition des points maximum en arrive à deux 12 points dans chacune des parties, soit 24 en tout." Cette vision des choses présuppose qu'un correcteur puisse mettre le maximum de points à une question. Ce qui, sur des sujets ou des parties de sujet dont le... [Lire la suite]
Posté par Lionel Jeanjeau à 11:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,