18 avril 2013

La dyslexie n'est pas de la paresse mais un dysfonctionnement cérébral

Pour qui est sensibilité à la question de la prise en charge des troubles du langage dans le cadre scolaire, le titre de ce billet semblera une évidence, une manière d'enfoncer les portes ouvertes. Pourtant, la dyslexie souffre toujours, dans l'univers enseignant, d'une sorte de péché originel : toujours associée chez certains à un "prétexte à la paresse", éventuellement analysée comme une conséquence de nos méthodes d'apprentissage de la lecture, elle reste toujours un peu suspecte. Et les progrès dans les diagnostics, qui font... [Lire la suite]