30 septembre 2014

A quoi servent les devoirs à la maison ?

[Republication et complément d'un article paru sur ce blog il y a deux ans]   La question des "devoirs à la maison" est un catalyseur ancien, mais puissant, de toutes les difficultés de notre système. A cette question, la concertation actuelle se devra d'apporter des réponses claires, sous peine de passer à côté de l'un des grands scandales de notre système scolaire. Des lois existent, le bon sens parle de lui même, les devoirs à la maison apparaissent à un nombre croissant d'acteurs comme une pratique archaïque ... mais rien... [Lire la suite]

24 septembre 2014

Archéologie : Les interros surprise existent encore

Découverte archéologique majeure :  les "interros surprise" existent encore ! Non, ne soyez pas sceptiques, je les ai rencontrées. Et comme dans le bon vieux temps (vous savez, quand tout était mieux, avant les dévastations des pédagogistes), elles jouent pleinement leurs rôles. Avec une efficacité et une précision que nul ne saurait remettre en question .    - L'interro surprise valide l'adaptation au système : elle permet, par la réaction qu'elle suscite chez les élèves, de repérer immédiatement les... [Lire la suite]
Posté par Lionel Jeanjeau à 07:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
16 septembre 2014

A quoi sert le Bac ? Marc Bloch répondait dès 1940

Les réseaux sociaux pédagogiques sont formidables et permettent l'accès à des documents anciens dont le contenu est d'une troublante actualité. Exemple avec ce texte de Marc Bloch (1940 !) exhumén par Jean-Michel Zakhartchouk et relayé par Philippe Watrelot. Pour ce qui me concerne, je ne retire PAS UNE LIGNE à cette analyse du Bac. Je la publie en septembre, quand nous sommes encore loin (encore que !) de l'hystérie du Bac.    « De tant de reconstructions indispensables, celle de notre système éducatif ne sera pas la... [Lire la suite]
Posté par Lionel Jeanjeau à 07:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
12 septembre 2014

Dupont-Aignan : "Couchée, la République !"

Nicolas Dupont Aignan aime la République. Il en est même le chantre, le héraut, le sauveur prochain. Et pour que personne n'en doute, il a appelé son groupuscule politique, pure produit de la droite souverainiste, "debout la République". Sauf que dans les faits, c'est surtout à une sorte de seigneur local, félon à son suzerain lorsque celui-ci ne lui plait pas, à quoi nous avons affaire. Magnifique exemple de cette attitude de petit baron local : sa gestion des nouveaux rythmes scolaires dans la bonne ville d'Yerres (Essonne) dont il... [Lire la suite]
Posté par Lionel Jeanjeau à 18:57 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,
04 septembre 2014

Céline Alvarez, une institutrice révolutionnaire

[article rédigé par Mattéa Battaglia pour Le Monde. A consulter à cette adresse : http://www.lemonde.fr/festival/article/2014/09/04/celine-alvarez-une-instit-revolutionnaire_4481540_4415198.html]   Ne dites pas d'elle qu'elle est "professeure" : cela efface sons sourire, assombrit son humeur. D'abord parce que l'année scolaire qui vient de débuter se fera sans elle : Céline Alvarez n'a pas repris, ce 2 septembre, le chemin de l'école maternelle Jean-Lurçat de Gennevilliers (Hauts-de-Seine) où elle avait entrepris, en 2011,... [Lire la suite]
18 août 2014

Enfants différents, école identique : où est la logique ?

[Ce billet n'est de moi que pour sa dernière phrase. Le reste est la quasi totalité du premier chapitre du livre de Michel Serres, Petite poucette, paru en 2011 aux éditions du Pommier]   Ce nouvel écolier, cette nouvelle étudiante, n'a jamais vu veau, vache, cochon ni couvée. En 1900, la majorité des humains, sur la planète, travaillait au labour et à la pâture; en 2011 et comme les pays analogues, la France ne compte plus que un pour cent de paysans. Sans doute faut-il voir là une des plus fortes ruptures de... [Lire la suite]
Posté par Lionel Jeanjeau à 23:40 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,

14 juillet 2014

Le bac, la sélection et l'humiliation des perdants

Étrange article de blog sur le site du Monde (http://focuscampus.blog.lemonde.fr/2014/07/12/879-de-reussite-au-bac-ou-la-strategie-du-renoncement/). Très démagogique au regard du discours conservateur ambiant, qui malgré les fausses apparences institutionnelles, a le vent en poupe. Le caractère sélectif du bac que l'auteur appelle de ses vœux en fait un concours, et pas un examen de certification. Pour que certains reussissent, dans cette logique des choses, il faudrait que beaucoup échouent, et surtout il faudrait s'en réjouir.... [Lire la suite]
Posté par Lionel Jeanjeau à 10:11 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,
07 juillet 2014

Pour réformer l'évaluation, il faut laisser faire les établissements

Le ministre de l'éducation nationale, en ouvrant le dossier de l'évaluation et en plaçant ses travaux sous l'égide d'une "conférence nationale de l'évaluation", prend un très gros risque. Non pas tant celui de s'embourber dans un dossier complexe sur lequel l'unanimité sera impossible à trouver. Car c'est là, nous le savons, le marqueur presque invariant de toute réforme de l'école. Non, le risque est ailleurs, dans le blocage d'une réforme essentielle, que des discussions à n'en plus finir, entre une multitude d'intervenants aux... [Lire la suite]
03 juillet 2014

La valeur du Bac

Pan sur le bec ! Comme tant d'autres affreux "pédagogistes", l'auteur de ce blog était dans l'erreur ! Oui, le bac vaut quelque chose. Oui le Bac transmet des valeurs aux jeunes en perte de repères. Oui le bac établit une saine hiérarchie entre les méritants et les autres. Finalement, les archaïques qui défendent la suppression de cette institution républicaine sont dans l'erreur, c'est vrai. Et c'est, cette année encore, grace au CIC que l'erreur apparaît en pleine lumière.   La valeur du bac ? A vrai dire on ne sait pas... [Lire la suite]
Posté par Lionel Jeanjeau à 07:14 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,
11 juin 2014

Aujourd'hui le Bac ne vaut plus rien, c'est un scandale !

En 2014, le Bac ne vaudrait plus rien. Parce qu'il serait donné à tout le monde. C'est la vulgate conservatrice la plus platte, qui croit ainsi développer une pensée originale et moderne, en référence à un temps béni où le Baccalauréat était quelque chose, et consacrait le prestige des lauréats. Voici une preuve du contraire : "Bachelier ! tel est l’axe autour duquel pivote la France intellectuelle et fonctionnaire. Bachelier ! Ce sont les Pères Jésuites qui nous ont valu le baccalauréat. Les premiers, grâce à leurs... [Lire la suite]
Posté par Lionel Jeanjeau à 18:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,